Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2012

La doctrine de la réintégration des êtres

2337174499.jpg(Présentation extraite du site de l'éditeur )

Pour appréhender véritablement les enjeux de cette réflexion doctrinale importante s'il en est, il convient de clarifier deux points principaux relatifs à la sensibilité en effet « origéniste » qui fut partagée par Martinès de Pasqually (+ 1774), Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) et Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824), de sorte que nous puissions comprendre en quoi l'adhésion à leur doctrine représente, non une option du point de vue initiatique lorsqu'on est membre de ses voies, mais relève d'un enseignement spirituel auquel il est nécessaire d'adhérer, faute de quoi on se met soi-même en dehors des critères d'appartenance des Ordres dont le rôle est de préserver les éléments doctrinaux établis par leurs fondateurs.

Ainsi les trois études que nous publions touchant à la doctrine de la matière telle que soutenue par Martinès, Saint-Martin et Willermoz, font apparaître des thèses audacieuses relevant du « mysticisme spéculatif », rendant évidentes des distances importantes avec l'enseignement des confessions chrétiennes, ce qui n'a rien de surprenant au regard des idées du courant illuministe qu'il nous faut considérer et admettre pour ce qu'il est, à savoir une voie initiatique extra ecclésiale possédant son originalité et ses sources propres. Ces études ont pour but de susciter une certaine réaction et provoquer chez le lecteur, en quelque sorte, une interrogation salutaire en forme de choc, puisqu'une tendance se manifeste de façon de plus en plus insistante, en l'écrivant et le faisant savoir, visant à récuser les positions de l'illuminisme et à les désigner comme des déviances théologiques et des hérésies dualistes. Nous avons donc jugé qu'il était temps de réagir en exposant les fondements théoriques de ces courants relatifs à la doctrine de la réintégration, avant que n'advienne une incompréhension générale en forme de rejet à l'égard de la doctrine initiatique que véhicule les structures issues de la pensée martinésienne.

 

  • TitreLa doctrine de la réintégration des êtres
  • Auteur : J-M.Vivenza
  • Nb. pages: 232 pages
  • N° ISBN : 978-2-36353-018-9
  • Prix public : 31€
  • Poids : 410 g.
  • N°ISBN/ePub : N.A
  • Date édition : La Pierre Philosophale (2012) - actuellement en souscription jusqu'au 22 octobre - disponibilité novembre 2012  (tirage limité et numéroté)

 

Les commentaires sont fermés.