Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2012

"Les circonférences où séjournent les habitants obscurs"

circonférences.jpg

Photo tirée du film Le martinisme, des origines à nos jours, de Laurent Germain Maury, Mercure production, sur www.martiniste.org


« Cette autorité perdue, il convient d’en être convaincu, nous en sommes de nouveau détenteurs ; mais comme tout est mixte ici-bas, les ténèbres se mêlent au lumineux et nous sommes entraînés par l’ennemi vers les domaines étrangers, et ceci malgré nous, par delà notre volonté, car pour l’heure l’état passif de nos facultés ne nous permet pas de pouvoir nous libérer des attractions des cultes sensibles, et ne nous protège pas suffisamment pour nous autoriser imprudemment à nous risquer, avec une folle témérité et un orgueil insensé, dans les circonférences où nous ne maîtrisons en rien les habitants obscurs qui y séjournent déguisés, le plus souvent pour ne pas dire constamment, sous le voile de la trompeuse blancheur.

(…) nos imprudences nous plongent, en effet, perpétuellement dans les sombres abîmes des terres étrangères qui nous conduisent inexorablement vers la mort et la ruine, nous portent à faire brûler et inhaler les parfums viciés qui, radicalement, c’est-à-dire à la racine, tuent en nous l’esprit régénérateur pour y substituer la triste imitation de la vérité : " (…) Pour peu que nous nous prêtions à cette faiblesse secrète, qui nous porte tous à chercher hors de nous les appuis que nous ne pouvons trouver qu’en nous et pour peu que nous cessions d’être aussi naturels, aussi vrais et simples que des enfants au milieu des faveurs supérieures, qui nous sont encore quelquefois accordées ici-bas et aux missions spirituelles et divines dont il nous est possible d’être chargés, dès l’instant le principe des ténèbres nous aide lui-même à nous jeter de plus en plus dans ces régions extérieures. " (Louis-Claude de Saint-Martin, Ecce Home § 4). »

Jean-Marc Vivenza, Louis-Claude de Saint-Martin et les Anges. De la théurgie des élus coëns à la doctrine angélique saint-martiniste, Editions Arma Artis, 2012, pp.83-84

 

Les commentaires sont fermés.