Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2014

"Ceux qui sont regroupés pour cultiver les lumières de la doctrine divine..."


Extrait tiré d'une table ronde intitulée : "Illuminisme mystique et christianisme transcendant", avec Jean-Marc Vivenza et Roger Dachez, animée par Jean Solis.

A lire, à la suite de notre précédent billet, et sur la question du christianisme transcendant, sur le blog saint-martiniste du Crocodile :

Le christianisme transcendant et l’illuminisme initiatique

« C’est à cette lignée traditionnelle que se rattache la notion d’Église intérieure qu’utilisa Saint-Martin, pour évoquer ceux qui sont regroupés pour cultiver les lumières de la doctrine divine…

 

Régime Écossais Rectifié, foi chrétienne et « dogme

« De la sorte,  la seule et unique croyance manifeste, qui n’est ni dogmatique, ni ecclésiale, et qui est encore moins issue d’une quelconque définition conciliaire, réunissant en son sommet les membres de l’Ordre – membres qui constituent précisément par cette réunion « l’Église visible et invisible » – est celle en Jésus-Christ : « Je crois enfin à la Sainte Église universelle et apostolique, visible et invisible, des membres réu­nis par la foi en notre Seigneur et divin Maître Jésus-Christ. »